Actualités



Mars 2015 
image-1

Le grèbe huppé, habitant commun mais discret de nos étangs de Brenne ou de Sologne, est reconnaissable entre tous à son port de tête altier et son profil effilé de plongeur.

Le mois prochain verra les débuts de la nidification de ce Podicipédidé à la parade nuptiale si particulière et sophistiquée.



Fevrier 2015 
image-1

Genêts un matin de givre...

Cet arbuste dont la floraison jaune est éclatante d’avril à juin se trouve être très graphique l’hiver.



Janvier 2015 
image-1

L’organisation sociale du chevreuil est basée sur la cellule familiale, ici une chevrette accompagnée de ses jeunes de l’année.

Ces deux brocards vont quitter leur mère pour chercher leur territoire personnel à partir d’avril.



Decembre 2014 
image-1

Les mâles sont d’habitude solitaires, excepté pendant les périodes de rut.

Les femelles, elles, se regroupent et vivent « en compagnie » de 10 à 20 individus, menée par une laie dominante.



Novembre 2014 
image-1

Bénéficiant d’un séjour dans les Alpes, lors d’une randonnée, j’ai eu la chance de surprendre cette hermine en pleine chasse.

L’hermine, brune en été, s’est parée de sa fourrure blanche pour l’hiver. Quelle que soit la saison le bout de sa queue reste noir. Elle ne pèse qu’entre 150 et 250 grammes et se nourrit essentiellement de mulots et campagnols, mais peut s’attaquer aux lapins voire aux levrauts.



Octobre 2014 
image-1

En pleine période de brame, cette biche isolée, traversant une allée éclairée par les premiers rayons du soleil, est en fait suivie de peu par toute une harde.



Septembre 2014 
image-1

La Fédération Départementale des Chasseurs du Loiret organise tous les 2 ans un « concours photo ».

Cette année j’ai participé avec ce cliché dans la catégorie « Chemins du Loiret » et suis arrivé à la 3e place.



Aout 2014 
image-1

Les conditions météorologiques ont été plus qu’incertaines, durant ce mois d’août marqué par des averses récurrentes. Cela a entraîné lors d’éclaircies, l’apparition de beaux arcs-en-ciel, donnant lieu à d’étonnants contrastes.



Juillet 2014 
image-1

C’est par une belle matinée de juillet que j’ai pu observer ce renard roux, s’amusant à grimper sur cette meule de foin pour s’en servir comme perchoir.

En été, les renards chassent dans les prairies essentiellement les insectes : criquets et autres coléoptères.



Juin 2014 
image-1

Les doigts armés de griffes acérées de l’écureuil roux lui permettent de s’agripper solidement à l’écorce des arbres, quelque soit sa position : verticale, tête en bas ou en haut, et horizontale.
Sa longue queue « en panache » lui sert de balancier et de gouvernail lorsqu'il grimpe aux arbres ou bondit, mais aussi de signal optique en période d'accouplement.

La femelle est fécondable en janvier-février et en mai-juin. Au bout de 38 jours de gestation, celle-ci met bas de 2 à 5 petits.

L'été l'écureuil roux cherche sa nourriture surtout en début et en fin de journée : noix, noisettes, bourgeons, insectes, œufs….