Actualités



Avril 2016 
image-1

Le pinson des arbres mâle, territorial, défend son territoire et s’installe souvent sur un perchoir pour faire entendre son chant mélodieux.

Le mâle est le plus coloré notamment lorsqu’il a revêtu son plumage nuptial caractérisé par une calotte gris bleu et la poitrine rose.

Le pinson des arbres niche une première fois en avril-mai puis en juin-juillet. Les parents s’occupent ensemble de l’élevage des jeunes et les nourrissent surtout d’insectes.



Mars 2016 
image-1

Le plumage du pic épeiche est noir et blanc et rouge sur le bas du ventre. Ce pic est une femelle car sa calotte est entièrement noire tandis qu’un carré rouge est présent sur la nuque du mâle.
Le dos est noir avec une grande tache blanche sur les côtés.

Les doigts du pic sont pourvus de deux ongles en avant et deux en arrière solides et recourbés lui permettant de grimper facilement aux arbres en prenant appui sur les plumes de sa queue particulièrement robustes.

Le pic épeiche utilise des cavités ou les fentes des arbres appelées « forges » dans lesquelles il coince les cônes, noix et autres châtaignes, qu’il épluche de son bec noir puissant et pointu.



Fevrier 2016 
image-1

Le Chocard à bec jaune est un corvidé qui comme son nom l’indique a le bec jaune et se caractérise par ses pattes rouges et son plumage entièrement noir avec des reflets bleutés.

Les Chocards vivent dans les hautes montagnes des Pyrénées et des Alpes.

Ces oiseaux très sociables évoluent en groupes.



Janvier 2016 
image-1

L’organisation sociale chez les cerfs est matriarcale. La biche qui est en tête d’une harde s’appelle biche meneuse. Cette biche souvent la plus âgée est la plus avisée et la plus expérimentée pour prendre les décisions en cas de danger.



Decembre 2015 
image-1

La Perdrix rouge est une espèce sédentaire. L’alimentation végétale de la perdrix est pour l’essentiel composée de graminées.

En hiver, son domaine vital varie en moyenne autour de 30 hectares. Il est possible de rencontrer la Perdrix rouge en présence de la Perdrix grise sur le tiers centre de la France.



Novembre 2015 
image-1

Voici un dessin du vol caractéristique d’une bécasse des bois.

La bécasse des bois appartient à une espèce limicole qui est pour l’essentiel migratrice. Cette dernière est arrivée en bon nombre dans notre région suite aux premières gelées automnales.



Octobre 2015 
image-1

Les sangliers grandissent au sein d’une compagnie. Les mâles quant à eux s’émancipent pour vivre en solitaires.

Le mâle peut peser jusqu’à 200 kilos.



Septembre 2015 
image-1

Retour aux sources en Sologne : le cerf qui se faisait encore discret dans nos forêts, le temps de la repousse de ses bois, commence à quitter fin août ses fourrés pour les places de brame.

Le cerf multiplie alors ses apparitions jusqu'au brame qui commence à partir de la deuxième quinzaine de septembre.



Aout 2015 
image-1

Changement de destination, changement de décor : bénéficiant d’un séjour en Irlande j’ai eu l’occasion de prendre ce Guillemot de Troïl sur les fameuses falaises Irlandaises où il forme des colonies impressionnantes.

Cet oiseau ressemble à un petit pingouin, par sa couleur brunâtre et son ventre blanc ainsi que ses pattes palmées. Cependant il mesure environ 40 centimètres et vit principalement sur des falaises rocheuses et corniches abruptes.

Le Guillemot rejoint par de rapides battements d’ailes avec agilité et vitesse la haute mer pour plonger dans les bancs de poissons dont il se nourrit toute l’année.



Juillet 2015 
image-1

J’ai assisté à cette scène tout à fait étonnante de ce héron cendré, se grattant la gorge en plein vol...

Le héron a, sur chaque patte, trois doigts devant et un derrière munis de griffes. La griffe du milieu est dotée d’une espèce de peigne rigide que celui-ci utilise pour lisser ses plumes ou se gratter.

Le héron cendré s’identifie par sa couleur grise, son long cou, replié en forme de S lorsqu’il est en vol, ses longues pattes et son long bec jaune en forme de poignard.